L'ÂGE D'OR DE L'ESTHÉTIQUE

Ce n’est pas d’hier que l’esthétique, la beauté et la cosmétologie s’intéressent à l’or. Mais c’est en tout cas en ce moment que les vedettes s’exhibent sur Instagram avec leurs masques gold à gogo comme les Kate Hudson, Stella McCartney et autres Kardashian de ce monde ! Tendance bling-bling ou véritables bienfaits ?

J’ai toujours été attirée par l’or. Je suis du signe du lion, donc… pas étonnant que je résiste difficilement à tout ce qui brille et… qui est cher ! En cosmétique, l’or m’intéresse, m’interpelle et me fascine depuis toujours.

Mais ma première rencontre avec un cosmétique à l’or date d’il y a plus d’une dizaine d’années alors que la célèbre maison Guerlain lançait sa base de maquillage sublimatoire aux suspensions de pépites d’or pur 24 carats !

Wow ! J’étais sous le charme. De la pure création cosmétologique pensais-je. Par la suite, c’est la célèbre esthéticienne Enaam Takla qui m’a fait découvrir son traitement cabine holistique à l’or 24 carats ! Ce soin, auquel j’ai consacré une page dans mon livre Beauté sans chirurgie (ed. La Presse), tant il me semble tout droit sorti d’un conte des Mille et Une Nuits ! Bien que l’aspect du masque à l’or soit spectaculaire, il n’en est pas pour autant qu’un simple « coup d’éclat ».

« L’or possède d’innombrables bienfaits », affirme Enaam Takla, propriétaire du Bio Spa Enaam qui prodigue ces traitements holistiques. « Cependant, l’or doit être extrêmement micronisé et alors il est parfaitement bio-compatible et absorbé en profondeur ». En médecine traditionnelle chinoise, de nombreuses propriétés médicinales sont attribuées à l’or tant pour son aspect énergétique que thérapeutique. L’or est entre autres un puissant antioxydant, possède des vertus
anti-inflammatoires importantes et apaise les peaux sensibles.

En beauté, on peut l’appliquer en masque, des feuilles d’or 24 carats cosmétiques d’un dixième de micron, monté sur une pellicule cosmétique qui sera complètement absorbée par la peau, comme offert au Bio Spa Enaam.

Ils peuvent aussi prendre la forme de masques gélatineux comme les nouveaux Nanogold Repair de Knesko où l’or colloïdal est associé au collagène marin, à l’acide hyaluronique, à l’aloe vera, à la vitamine E et à l’huile essentielle de rose, ou de masques peel-off comme dans le nouveau protocole de Klapp Cosmetics A Classic Power Boost Treatment (boosté à la vitamine A) qui comprend, entre autres, un masque aux extraits de champagne, perles micronisées et particules d’or.

 

Simple étincelle ou véritable lingot ?

L’engouement des réseaux pour le masque d’or peut nous faire douter de l’efficacité réelle de ceux-ci. La fondatrice de Knesko, Lejla Cas a entre autres été invitée dans une émission de Keeping Up With The Kardashians, où elle effectue un soin pour le visage à Kris Jenner et Caitlyn Jenner. On comprend mieux ce nouvel engouement pour le « golden mask » !

Chez d’autres vedettes hollywoodiennes, c’est le masque 24 K Pure Gold Leaf Mask conçu par la dermatologue Mimi Luzon qui brille sur les tapis rouges, où il est offert avant l’évènement, mais dans tous les cas, comme il s’agit aussi d’une tendance, il faut savoir qu’un véritable masque d’or pur vaut son pesant d’or ! Ainsi, si l’on en trouve à 5,99 $ à la pharmacie, il s’agit alors plutôt d’un simple gadget doré. Comme dans toutes tendances, il est impératif d’observer le sérieux et la pureté de la matière afin d’obtenir des résultats visibles, réels. 

Mais lorsqu’il est pur et absorbé par la peau, ses bienfaits passent à l’action. Principalement, une de ses forces réside dans le fait qu’en plus de nourrir, protéger et renforcir les cellules épidermiques en profondeur, il nous fait vraiment… Une mine d’or!

 

** Texte de Dali Sanschagrin, experte beauté, tel que vu dans l'édition de mars-avril 2018 des Nouvelles Esthétiques Spa Canada **