COMMENT AIDER VOS CLIENTES À MIEUX BRONZER CET ÉTÉ?

C’est l’été, le temps des vacances et du soleil à fleur de peau, avec pour toutes vos clientes, une folle envie de s’exposer pour profiter de ses rayons. Si vos conseils de protection et de précaution sont plus que jamais d’actualité pour prévenir les méfaits des expositions inconsidérées au soleil, vous pouvez également leur donner quelques bonnes astuces diététiques qui vont leur permettre de bronzer mieux, plus vite, sans y laisser la beauté de leur peau, bien au contraire !

On le sait, le régime alimentaire est le premier produit de beauté, et c’est particulièrement vrai quand il s’agit d’affronter les rayons solaires ! En dehors des filtres protecteurs indispensables et d’une attitude raisonnable au moment de s’exposer (jamais en continu tout au long de la journée ni entre 12h00 et 16h00, les heures où les rayons sont les plus dangereux pour l’organisme), il existe quelques bons réflexes alimentaires qui améliorent la résistance cutanée face à l’agression des ultra-violets et favorisent la mise en place d’un bronzage de bonne qualité, donc plus protecteur. La bonne nouvelle, c’est que cette «assiette soleil» est simple, ludique et souvent gourmande, et très en phase avec les produits de saison, donc économique !

ACCROÎTRE LES DÉFENSES NATURELLES DE LA PEAU

Ce sont les ultra-violets qui activent la production de la fameuse mélanine, ces pigments naturels de la peau responsables d’un bronzage plus ou moins intense selon les phototypes. Mais ce sont également eux qui, en se combinant avec l’oxygène, génèrent un maximum de radicaux libres dans l’organisme. Un véritable poison pour les cellules cutanées qui voient leurs défenses naturelles débordées et risquent alors de vieillir à vitesse grand V ou encore de subir des mutations qui mènent au cancer de la peau. Tous les ultra-violets étant générateurs de radicaux libres, la meilleure façon de les combattre est de privilégier les anti-oxydants.

FAIRE LE PLEIN DE VITAMINE C

Cette vitamine est championne toutes catégories de la lutte contre les radicaux libres et le vieillissement accéléré. Elle possède également un effet stimulant sur les défenses immunitaires. On ne peut la trouver que dans certains fruits et légumes, mais la nature étant bien faite, l’été est une saison qui offre un choix incroyable de végétaux gorgés de vitamine C. Il n’y a donc plus qu’à se servir, si possible en les consommant bien frais et crus. À côté des habituels agrumes : orange, pamplemousse, citron, on rtrouve pratiquement tous les fruits rouges, fraises, framboises, cerises, etc. , mais aussi le kiwi, le melon et l’abricot, qui en contiennent tous en quantité importante.

Du côté des légumes, on peut se laisser tenter par le poivron, l’aubergine, les haricots verts, la tomate, toute la famille des choux et les épinards, notamment. Pour rendre les choses plus faciles à vos clientes, donnez-leur ce petit conseil : un jus de fruits frais mixte ou un smoothie le matin, comprenant un agrume plus un ou deux autres fruits de saison au choix, et hop, le tour est joué! Et un légume de saison à chaque repas. Sans faire des calculs compliqués, elles seront sûres de consommer la juste dose de vitamine C.

PRIVILÉGIER LA VITAMINE E

Encore une vitamine essentielle pour fortifier la peau et la défendre contre les agressions extérieures ! Contrairement à la vitamine C, dont elle complète parfaitement l’action, il s’agit d’une vitamine liposoluble et non hydro-soluble et les aliments qui en sont les plus riches sont les huiles végétales. Elle freine l’oxydation des acides gras insaturés présents dans l’organisme, protégeant notamment les membranes des cellules cutanées qui restent souples et bien hydratées.

Comment faire provision de vitamine E ? Tout simplement en conseillant à vos clientes d’assaisonner leurs légumes et salades riches en vitamine C avec de l’huile de colza qui est plus concentrée en vitamine belle peau. Elles peuvent aussi ajouter à leur menu quotidien une petite poignée d’amandes et de noisettes qui en sont également bien pourvues.

DIRE OUI AUX OMEGA 3

Ce sont les meilleurs anti-inflammatoires naturels ! Au niveau de la peau, ils préviennent les processus inflammatoires liés au bombardement des ultra-violets et des infra-rouges qui composent le rayonnement solaire, et par ricochet tous les phénomènes de vieillissement accéléré. La source la plus évidente d’Omega 3 se trouve dans les poissons dits «gras», même s’ils sont de toute façon moins gras que la viande de boeuf : le saumon en première ligne, mais aussi les anchois, la sardine, le maquereau et la truite, de préférence sauvage ou bio. Cuisinés en papillotes ou grillés accompagné d’une salade verte, c’est le repas Omega 3 et minceur idéal à conseiller à vos clientes.

AUGMENTER L’APPORT EN SÉLÉNIUM

Cet oligo-élément est bien connu pour son action anti-âge, à tel point qu’on le retrouve dans de nombreux soins anti-rides. En fait, il agit principalement en synergie avec la vitamine E pour combattre efficacement les radicaux libres à deux niveaux : à l’intérieur de la cellule, mais aussi au niveau de la membrane, d’où l’intérêt d’en faire quelques réserves quand on s’expose au soleil. Nul besoin d’en prendre en grande quantité, mais il faut en revanche en apporter très régulièrement, car il ne peut pas être synthétisé par l’organisme. Où le dénicher ? Dans la viande rouge, mais aussi dans les céréales, de préférence complètes, car cet oligo-élément est présent dans la pellicule qui enrobe la graine et que l’on retire quand le produit est raffiné. Autre source intéressante de sélénium : les fruits de mer et certaines eaux minérales. Bon à savoir : le son d’avoine, son de blé, germe de blé, vendus dans les magasins diététiques sont généralement riches en sélénium. Une façon toute simple de consommer la juste dose au quotidien tout en prenant soin de sa ligne ! Quant aux eaux minérales, tout est indiqué sur leurs étiquettes !

SURVEILLER LE TAUX D’HYDRATATION

Mieux se protéger des méfaits du soleil pour n’en garder que les bons côtés, c’est aussi une question d’hydratation ! Le corps humain est composé à 65 % d’eau, un pourcentage qui grimpe à quasiment 75 % dans la peau et ce dans le meilleur des cas. L’eau présente dans les tissus contribue à lui donner une apparence lisse et rebondie, car elle gonfle le derme et préserve la cohésion de la couche cornée superficielle. En cas de déshydratation, c’est toute cette structure qui est remise en question, la porte ouverte aux agressions internes et externes. On comprend donc bien combien il est important de préserver un taux d’hydratation élevé, d’autant plus face au soleil qui accentue le phénomène d’évaporation. En complément des soins hydratants, il faut boire plus que d’habitude, de l’eau essentiellement, mais aussi des jus de fruits et de légumes qui créent un apport supplémentaire de vitamines !

FABRIQUER UNE MÉLANINE D’EXCELLENCE

Le bronzage est un mécanisme de défense naturel de la peau pour former un barrage aux ultra-violets. Par réaction, les mélanocytes présents dans les couches profondes se mettent à fabriquer des pigments colorés qui forment une barrière dont la deuxième caractéristique est d’offrir un bel effet bonne mine. Le bon réflexe, à la fois pour acquérir un joli teint doré et être plus vite sous protection (ce qui ne dispense pas évidemment d’appliquer des solaires), est d’apporter à l’organisme tous les matériaux nécessaires à la fabrication de la mélanine !

VITE, DU BÉTA-CAROTÈNE !

Le bêta-carotène fait partie de la famille des caroténoïdes, qui ne sont autres que les pigments orange et jaune qui colorent la chair de différents fruits et légumes dont la fonction est identique à celle du bronzage : protéger ces végétaux des effets néfastes des ultra-violets. Le bétacarotène favorise la coloration de la peau et un bronzage uniforme en améliorant la production de mélanine. Mais il faut savoir que les expositions solaires diminuent le taux de ces caroténoïdes dans l’organisme, d’où l’importance de mettre les bouchées doubles en été. Rien de plus facile, car les aliments qui sont les plus riches en bétacarotène se trouvent facilement et en grandes quantités en cette saison : c’est le cas des carottes, des abricots, des melons, mais aussi du persil et de la laitue. Et beaucoup moins connu, d’une algue appelée spiruline, qui en contient dix à quinze fois plus que la carotte pourtant considérée comme la championne ! Une idée spéciale bêta-carotène légère et savoureuse, excellente pour le teint comme pour la ligne : une salade de carotte à l’orange saupoudrée de poudre de spiruline, que l’on trouve dans tous les magasins diététiques.

LE LYCOPÈNE, POUR UN BRONZAGE EXQUIS

Autre boosteur naturel de la pigmentation de la peau, le lycopène fait également partie de la famille des caroténoïdes. Les cosmétologues considèrent qu’il est même plus efficace que le bétacarotène sur la coloration de la peau, raison pour laquelle on en trouve dans un grand nombre de gélules solaires.

On le trouve essentiellement dans les tomates. Mais pour profiter pleinement de ses bienfaits, donnez à vos clientes ces quelques astuces : choisir des tomates bien mûres, plus riches en lycopène, ou que l’on aura laissées mûrir au soleil pendant quelques jours. L’assimilation du lycopène est meilleure en présence d’un filet d’huile d’olive ou de colza ou encore quand la tomate est cuite. Une petite sauce de tomates fraîches relevée d’un peu d’huile est un vrai régal sur des pâtes et l’assurance d’un teint éclatant.

LA LUTÉÏNE, FILTRE NATUREL

La lutéïne est le troisième caroténoïde protecteur de l’organisme humain face à la lumière solaire. On la connaît surtout pour son action protectrice au niveau de l’oeil, car son pouvoir filtrant de la lumière bleue, notamment, prévient la dégénérescence de la rétine. Côté peau, elle donne aussi un coup de pouce à la mélanine. Elle est cachée dans les feuilles des légumes à feuilles vert foncé comme le chou vert frisé, les épinards… dont la teneur en chlorophylle dissimule sa couleur jaune orangée, dans les brocolis et le maïs en conserve. L’été étant la saison des plats frais vite préparés, on ne saurait trop conseiller une salade mêlant pousses d’épinards, maïs et brocolis !

LES PIÈGES CACHÉS DE L’ALIMENTATION

Quand on parle de photosensibilisation et de problèmes au soleil, on pense en premier lieu aux médicaments. Mais ce que l’on sait moins, c’est que certains aliments peuvent avoir une action sensibilisante lors d’expositions solaires.

C’est le cas du citron vert, du céleri et de l’artichaut notamment. Les peaux sensibles et sujettes aux taches ont donc tout intérêt à les éviter pendant les vacances. Et, faut-il le rappeler, tabac et alcool déshydratent et fragilisent la peau toute l’année, un effet décuplé quand il fait chaud.

** Tel que vu dans l’édition de juillet-août 2015 des Nouvelles Esthétiques Spa Canada **

 

Galerie photos: