COMMENT RENFORCER VOTRE SYSTEME IMMUNITAIRE CET HIVER

Au mois de janvier, alors que l’hiver est à son apogée, plusieurs personnes sont affligées par des infections de toutes sortes. Rhume, grippe et gastro-entérite ne manquent pas une seule occasion pour sauter d’une personne à l’autre et se propager très facilement et rapidement.

Évidemment, personne ne souhaite faire partie des statistiques des cliniques médicales, c’est pourquoi il vaut toujours mieux prévenir que guérir ! Dans un milieu où vous êtes appelés à constamment toucher le visage et les mains de vos clients, voici donc des habitudes de vie, aliments et produits naturels qui peuvent aider à empêcher les agents infectieux de prendre le dessus sur votre santé.

Habitudes de vie
Tout d’abord, on ne le répétera jamais assez : il est primordial de se laver les mains… Souvent ! Les mains sont le principal vecteur de contamination alors un bon lavage à l’eau savonneuse d’au moins 20 secondes est essentiel. Attention d’éviter les savons desséchants et de garder les mains bien hydratées. Si les mains ne sont pas visiblement souillées, un gel antiseptique fera aussi très bien l’affaire pour éliminer les germes.

Ensuite, dormez ! Le manque de sommeil peut grandement influencer l’état du système immunitaire et ainsi, altérer les défenses contre les pathogènes. Un sommeil de bonne qualité et d’une durée d’au moins 7 heures est un incontournable pour le maintien d’une santé optimale.

Puis, adoptez une alimentation saine. Les sucres raffinés, en plus d’affecter négativement votre tour de taille et santé générale, influencent tout autant l’état des défenses immunitaires. Au banc des accusés se retrouvent entre autres les pâtisseries, les sucreries, les aliments transformés, mais surtout, les boissons gazeuses. Sinon, au contraire, certains aliments, tels que mentionnés ci-dessous, sont reconnus pour leur effet positif sur le système immunitaire :

  • Les aliments riches en oméga-3 comme les graines de lin ou de chia, les noix de Grenoble et les poissons gras;
  • Les aliments riches en fibres solubles (pour leur effet prébiotique) tels l’avoine, les graines de chia ou de lin ou encore les lentilles;
  • Tous les fruits, légumes et aliments verts.

En ce qui a trait à l’alcool, une consommation excessive affaiblira également le système immunitaire. On parle de consommation excessive lorsque l’on ingère plus de 2 verres d’alcool par jour ou 10 verres par semaine pour les femmes et plus de 3 verres par jour ou 15 verres par semaine chez les hommes. Également, pour ce qui est du tabagisme, inutile de dire que c’est un facteur majeur influençant négativement la santé de vos petits soldats !

Finalement, la pratique régulière d’une activité physique, une hydratation adéquate ainsi qu’une bonne gestion du niveau de stress permettront au corps de mieux se défendre contre les infections.

Produits de santé naturels
Plusieurs substances naturelles sécuritaires sont disponibles pour offrir un petit boost à ce cher système immunitaire. En voici quelques-unes qui pourraient grandement vous aider en cette saison froide :

Tout d’abord, l’échinacée, qui est une plante immunostimulante que l’on peut consommer sur une base régulière durant les mois d’hiver en prévention de diverses infections. L’échinacée peut également être prise en « dose de charge » aux premiers signes et symptômes d’infection afin de faire régresser cette dernière. Par contre, si l’on tarde trop pour comment à en prendre, l’effet sera beaucoup moins intéressant. C’est à considérer!

La vitamine D (ou « vitamine soleil ») est également essentielle pour le bon fonctionnement de plusieurs activités vitales de l’organisme, notamment la fonction immunitaire. À partir de septembre, les heures d’ensoleillement raccourcissent et le temps frais oblige à se couvrir, les occasions de métaboliser la vitamine D se font donc plus rares. Comme la vitamine D se retrouve dans très peu d’aliments (principalement des aliments enrichis), l’usage d’un supplément est donc recommandé. Petit plus fort intéressant, cette vitamine fonctionne également à merveille pour vous aider à braver la dépression saisonnière qui frappe de plein fouet une bonne partie de la population québécoise vers le mois de février!

Dans tous les cas, si vous pensez à débuter la prise d’un quelconque supplément vitaminique, il est fortement suggéré de se référer à un professionnel de la santé avant de commencer le processus. Ce dernier pourra alors vous renseigner sur le bon dosage pour vous, la molécule à choisir selon vos besoins, la marque optimale en ce qui a trait au produit convoité ainsi que sur ses contres indications.

 

** Tel que vu dans Les Nouvelles Esthétiques Spa Canada de janvier-février 2017 **