Entrevue avec Jan Arnold de CND

À l’occasion du 40e anniversaire de la marque CND, les Nouvelles Esthétiques ont fait partie des 2 presses canadiennes à être invitées en Californie pour le lancement de l’exposition Tiny Canvases : The Art of Nails au Oceanside Museum of Art. Notre éditrice Valérie Mazé à eu le plaisir de s’entretenir avec Jan Arnold, la co-fondatrice de la marque. Nous vous partageons ici quelques réponses que nous a offertes cette femme inspirante.

Tout le monde est d’accord, l’histoire à succès de
CND est très inspirante. Aujourd’hui, 40 ans plus
tard, Jan Arnold, vous êtes à la tête d’une entreprise
professionnelle de soins des ongles avec une
approche avant-gardiste. Croyez-vous que faire
partie de la famille Nordstrom vous a donné le
goût de la mode et est la raison pour laquelle vous
êtes si impliquée dans la semaine de la mode, pour
promouvoir l’art de l’ongle, mais aussi les designers
émergents ?

C’est une excellente question qui ne m’a jamais été posée. En y réfléchissant, je dirais que le fait d’être
membre du clan Nordstrom (7 au total) m’a certainement
inspiré. Nous avions des parents incroyablement
dynamiques qui aimaient faire la fête, danser, se
divertir et célébrer la vie. Nous avons été encouragés à
nous exprimer et à oser la différence. Mes parents ont
toujours accueilli nos amis et ne les ont jamais jugés,
ils nous ont toujours soutenus. Mon père m’a toujours
dit : « Tu peux tout faire ! » Et j’ai grandi en y croyant.

Quel est votre premier souvenir de mode ?

Je me souviens, quand j’avais 5 ans, que j’écoutais le
concours Miss America à la télévision et je m’asseyais
pour dessiner les participantes dans leurs tenues
magnifiques. J’ai continué à me renseigner sur les
motifs de tissus uniques, les silhouettes et les poses
élégantes en empruntant les magazines Vogue de
ma mère et les catalogues que nous recevions par la
poste. Puis quand j’étais en 11e année, j’ai été invitée au
bal des finissants avec un très beau garçon (beaucoup
plus âgé que moi) appelé Hymie Hernandez. Il avait de
longs cheveux noirs bouclés jusqu’à la taille et était en
fait un créateur de mode, célèbre pour avoir créé le
tout premier costume de Ronald McDonald ! Ensemble,
Hymie et moi avons confectionné nos tenues pour le
bal de fin d’année, une longue robe en velours noir avec
une traîne bordée de plumes de paon et d’une cape
assortie ! Il portait un chapeau haut-de-forme et un
costume rayé avec une boutonnière de paon ! C’était
chic, gothique et somptueux !

Vous êtes une icône de la mode, avez-vous toujours
eu cette confiance en vous ?

En tant que deuxième enfant de cinq, je ne pouvais pas être parfaite (comme ma soeur aînée Ann), alors j’ai dû être
créative. La mode est un moyen d’expression de soi.
J’ai toujours aimé l’androgynie et j’aime jouer avec les
éléments masculins et féminins du design. Ma règle
est d’intégrer du masculin, du féminin, du punk et un
petit peu de classique dans chaque look. J’utilise les
vêtements pour rendre la vie amusante et humoristique.
Pourquoi pas ?

Diriez-vous que les ongles sont pour vous les accessoires de mode les plus importants qu’une femme devrait porter au quotidien et dont elle ne devrait jamais se passer ?

Bien sûr !!!!! Jouant sur ma règle du masculin et du féminin, j’adore la façon dont une chaussure de garçon complémente un ongle de femme fatale… cela crée l’équilibre parfait. À l’inverse, un ongle court, classique et même un peu punk ira
à merveille à une femme avec une belle chevelure
longue, comme pour démontrer qu’elle ne se prend pas trop au sérieux. Les ongles, s’ils sont conçus correctement, sont le meilleur accessoire pour équilibrer un look. Ils ajoutent de l’expression aux mains et complètent l’image d’une personne.

 

Croyez-vous que nous nous exprimons à travers nos
manucures ?

Êtes-vous capable de lire la personnalitéde quelqu’un à la vue de ses ongles ? Absolument ! J’oserais même dire que je pourrais deviner très précisément d’où vient quelqu’un par ses ongles. Selon vous, quel est le secret de votre motivation et qu’est-ce qui vous incite à continuer d’apprendre ?
Avez-vous déjà pensé abandonner ? Je m’entoure de gens intelligents et intéressants. Chaque fois que j’ai une bonne idée, je la partage avec eux et ils améliorent mon jeu, élargissent ma vision et inspirent une approche encore plus créative. C’est ce processus de collaboration qui rend cette carrière infiniment enivrante.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui envisage un changement de carrière ? Y a-t-il un moment où vous avez douté d’une décision ? Comment gérez-vous ces doutes ?

Trouvez quelque chose que vous aimez et faites-le avec passion chaque jour ! Lorsqu’un blocage ou un doute s’installe, sachez qu’il ne s’agit que d’un signal d’alarme indiquant que vous n’êtes pas encore arrivé à destination. Continuez, vous trouverez quelque chose de mieux. Quand le doute s’installe, j’en discute avec les nombreuses personnes brillantes qui m’entourent. Grâce à cette collaboration, j’obtiens des résolutions positives et encore meilleures. Vous
le sentirez quand ce sera le bon moment… agissez
en temps et lieu !

La compagnie CND encourage leurs Ambassadeurs
à sortir des sentiers battus et de sortir de leur zone
de confort. Pourquoi est-il important pour CND
d’améliorer l’expérience du consommateur tout
en étant au service de l’industrie de l’ongle ?

Notre mission en tant qu’entreprise est de faire progresser
l’industrie. Non seulement nous nous engageons à
offrir un excellent soutien en matière de développement
de produits et d’éducation, mais nous devons ouvrir la voie à l’excellence pour notre communauté de professionnels. Par le travail que nous faisons et les passions qui nous sont chères, nous voulons que la barre soit haute pour l’avenir de notre profession. Une partie de cet engagement implique que nous ne nous asseyons pas sur nos lauriers, nous sommes proactifs ! Se trouver hors de votre zone de confort force la croissance. Nous voulons que notre équipe continue d’apprendre, se sente stimulée et atteigne de nouveaux sommets grâce à son expérience avec CND.

Au cours de notre tête-à-tête, je vous ai demandé si
vous envisageriez d’écrire un livre non pas sur CND,
mais sur Jan Arnold, la femme inspirante. Croyez-vous que nous aurons la chance de trouver un tel livre sous nos sapins en 2020 ?

Ha-haha ! Oui, j’adore ce défi ! Le livre est écrit… dans ma tête et dans mon coeur. J’adorerais en faire une priorité et essayer de le terminer à temps pour les fêtes l’année prochaine . Merci de m’encourager !

La collection Spring20 de CND est une histoire d’amour en couleurs inspirée des jardins anglais. Comment trouvez-vous l’inspiration pour lancer de nouvelles collections après autant de saisons ? J’aime la façon dont la mode, le design des tissus, le style urbain et la technologie convergent et inspirent de nouvelles attitudes et approches en matière de couleur et de design. C’est en prêtant attention à ces changements qu’une vision naturellement nouvelle émerge pour les ongles.