ENTREVUE PRO: CRISTIANA CAUSO, EXPERTE EN MAQUILLAGE PERMANENT

L’Italienne Cristiana Causo est l’une des plus importantes spécialistes en dermopigmentation médicale de la planète. EXTRAORDINAIRE artiste en maquillage permanent et formatrice émérite, elle est aussi copropriétaire de l’importante ACCADEMIA ITALIANA DI TRUCCO PERMANENTE avec son partenaire de vie et d’affaires, le célèbre Matteo Perazzi, avec qui elle forme l’un des duos les plus reconnus et respectés de l’industrie mondiale de l’esthétique. Entretien avec cette véritable surdouée du maquillage permanent.

Racontez-nous votre histoire d’amour avec le maquillage permanent.

J’ai débuté ma carrière en tant qu’artiste maquilleuse. Grâce à ce rôle, j’ai eu la chance de collaborer à des projets fantastiques, tant avec des gens connus et influents, qu’avec de fabuleuses entreprises. J’ai travaillé sur d’importants plateaux de télévision et pour de grandes compagnies cosmétiques en plus d’avoir été l’artiste maquilleuse officielle de plusieurs personnalités de la télévision reconnues, de politiciens, de stylistes, de photographes et de mannequins.

C’est une collaboration avec Mediaset qui a fait prendre un tournant inattendu à ma carrière. C’était en 1996, après plusieurs années déjà dans le domaine. De par mon rôle de maquilleuse, j’avais été aux premières loges de plusieurs « œuvres » de maquillage permanent malheureusement pas toujours réussies. Avide de nouvelles connaissances et horrifiée par ce que je voyais sur une base régulière, j’ai ainsi décidé d’approfondir mes connaissances en la matière. C’est vers la compagnie LCN (l’une des plus reconnues dans le domaine à l’époque, devenue plus tard WONDERS) que je me suis tournée pour suivre ma formation de base.

Pendant 10 ans, j’ai roulé ma bosse, perfectionné mon art et offert, entre autres, de magnifiques lèvres et des sourcils impeccables à des centaines de clients. Puis, en 2006, une opportunité unique s’est présentée à moi : le poste de Directrice de la formation chez Biotek, l’un des plus gros joueurs de l’industrie mondiale du maquillage permanent.

Pendant les 8 années qui suivirent, j’ai ainsi mis mes connaissances et mon expérience au profit de ce géant du maquillage permanent, développant des techniques toujours plus réalistes et mettant sur pieds des projets de toutes sortes. C’est durant ces années que je fis la rencontre de celui qui est aujourd’hui mon mari et associé : Matteo Perazzi.

En 2015, tous deux poussés par le désir de nous réinventer, nous avons ainsi fondé notre propre académie de maquillage permanent, basée à Milan, mais offrant également des cours partout en Italie et de par le monde : l’ACCADEMIA ITALIANA DI TRUCCO PERMANENTE où nous formons chaque année des centaines de professionnels.

Si vous aviez une seule partie du corps à maquiller pour le reste de votre carrière, quelle serait-elle ?

Le traitement le plus en demande est sans contredit le maquillage permanent des sourcils, par contre, si je parle avec mon cœur, je dois avouer avoir un gros faible pour les lèvres ! J’aime jouer avec les couleurs et les ombres pour créer des bouches sensuelles et ultras féminines.

Une autre de mes passions en maquillage permanent est tout ce qui touche à la dermopigmentation dite médicale (comme la reconstruction d’aréoles mammaires, le camouflage de cicatrices et de vitiligo, etc.). À mon grand bonheur, j’ai la chance de travailler en partenariat avec différents hôpitaux et plusieurs chirurgiens plastiques reconnus en Italie. Dans le même ordre d’idées, je suis aussi appelée à présenter des conférences sur ce délicat sujet dans le cadre de Congrès en médecine esthétique et au programme de Maîtrise de l’Université de San Marino.

Vous êtes une ARTISTE. Parlez-nous brièvement de la l’importance du dessin en maquillage permanent.

Ayant, à la base, étudié à l’académie des beaux-arts, je suis d’avis que le travail préparatoire de dessin est la base même d’un résultat sans faille en maquillage permanent. D’ailleurs, pour développer de nouvelles techniques, je commence toujours en faisant des croquis, avec crayons et papier, pour ensuite les adapter au maquillage permanent.

Qu’elle est, selon vous, la plus grande tendance en ce moment en maquillage permanent ?

Contrairement à ce qu’on connaissait du maquillage permanent il y a 10 ans, actuellement la tendance
majeure dans le domaine est la réalisation de looks naturels et d’œuvres qui s’harmonisent à la perfection avec le visage du client.

Finalement, quel serait votre conseil pour nos lecteurs qui pratiquent le maquillage permanent ?

La clé pour perdurer dans le domaine est, à mon avis, de toujours faire évoluer son art. Pour ce faire, il est primordial de suivre des formations de perfectionnement. Je suis la première à m’inscrire à une panoplie de classes à l’international pour apprendre des meilleurs de l’industrie. N’ayez pas peur de repousser vos limites et d’aller voir ce qu’il se fait ailleurs. Vous n’en sortirez que grandi! Dans le même ordre d’idées, je recommanderais à tout le monde qui s’intéresse au maquillage permanent et pense à suivre une formation dans le domaine, de bien s’informer quant à l’académie où ils s’inscriront. Demandez à connaître les plans de cours, informez-vous sur l’artiste, etc. Ne vous fiez pas seulement au prix… la qualité de votre formation de base aura un gros impact sur votre travail à la sortie de l’école et surtout, sur votre confiance à réaliser des œuvres permanentes sur de vrais êtres humains.

** Tel que vu dans l’édition de juillet-août 2018 des Nouvelles Esthétiques Spa Canada **