LE MARKETING PAR COURRIEL

Lorsqu’on investit en publicité, c’est principalement pour sensibiliser les gens à notre marque ou susciter leur intérêt pour nos services. Cependant, pour que notre nom soit bien ancré dans l’esprit de quelqu’un, des études ont démontré qu’il doit l’avoir vu en moyenne 6 fois. Donc, il faudra investir beaucoup de temps et d’argent pour que les gens se souviennent de nous lorsqu’ils auront besoin d’un de nos services. Heureusement, il existe une manière toute simple et à peu de frais de rester en contact avec nos prospects: le marketing par courriel

Comment l’utiliser avec nos clients réguliers et potentiels

En tant qu’entrepreneur, on néglige souvent le potentiel incroyable du marketing par courriel. C’est en fait une manière vraiment simple et rapide d’entretenir de forts liens avec vos clients existants et d’en attirer de nouveaux. Le marketing par courriel vous permet de personnaliser vos offres selon les intérêts de chacun, ou même, de partager une partie du contenu qui se retrouve sur votre page Facebook afin d’inciter vos clients actuels et potentiels à la consulter davantage ou à visiter votre site web plus régulièrement.

Ce moyen de communication peut s’avérer bien utile pour transformer clients potentiels (clients ayant déjà démontre de l’intérêt pour vos services) en consommateurs. Pour ce faire, pourquoi ne pas créer un formulaire d’abonnement, intègré à votre infolettre, et le faire circuler sur les réseaux sociaux ou sur votre site internet ?

Vous pouvez également utiliser cet outil pour renforcer des liens déjà existant. Un client est venu profiter d’un soin chez vous ? Vous pouvez utiliser le marketing par courriel pour lui rappeler, disons deux ou trois jours après son passage chez vous, l’importance de continuer une routine beauté à la maison. Vous pourriez en profiter pour vanter les mérites de votre gamme de produits ou lui faire une offre promotionnelle personnalisée. Simple, mais hautement efficace. Pensez à toutes ces ventes précieuses que vous ratez en ne prenant pas le temps de faire ce suivi avec vos clients!

Un investissement intelligent

Je vous entends déjà dire que vous n’avez pas de temps à investir dans ce type d’activité. Je comprends votre hésitation et, moi aussi, je me suis laisse prendre par les horaires trop chargés. Malheureusement, nous oublions trop souvent que la rentabilité d’un institut de beauté passe aussi par une gestion adéquate de sa clientèle et son volume de ventes. Bien utilisé, le marketing par courriel vous permettra de rejoindre un grand volume de clients en un seul geste. Heureusement, il existe d’excellents outils web pour nous aider à gérer des listes de clients, créer des campagnes publicitaires et même postdater vos envois. Certains outils sont gratuits, mais la majorité d’entre eux exigent un certain montant mensuel pour gérer des listes plus volumineuses. Je vous suggère de bien magasiner afin de trouver la plateforme qui vous convient le mieux ou faire appel à un professionnel qui vous guidera.

Réglementation en vigueur

Depuis 2014, la Loi canadienne antipourriel (C-28) régit les communications commerciales par courriel. L’essentiel de la règlementation concerne le consentement, l’identification et le désistement. Plus précisément, pour pouvoir envoyer légalement votre publicité par courriel, vous devez obtenir le consentement du client, bien identifier votre entreprise dans vos envois et offrir la possibilité de se désister en tout temps. Pour vous assurer de respecter la Loi, je vous suggère de consulter le site internet du CRTC. Si vous optez pour un outil publicitaire en ligne, assurez-vous que leurs paramètres respectent ces conditions. Bref, profitez de l’arrivée imminente du temps le plus occupé de l’année pour mettre à jour vos listes de courriels et ainsi, atteindre un maximum de clients potentiels pour la prochaine année.

QUELQUES PLATEFORMES EN LIGNE POUR SIMPLIFIER VOTRE ENVOI D’INFOLETTRES :

• mailchimp.com • campayn.com • freshmail.com

• madmimi.com • sendicate.net • tinyletter.com

** Texte d’Isabelle Gagné, tel que vue dans l’édition de novembre-décembre 2017 des Nouvelles Esthétiques Spa Canada **