LES PETITS APPAREILS QUI BONIFIENT LES SOINS EN CABINE

Vous avez un petit institut, vous travaillez à domicile et surtout, vous voulez éviter les investissements trop lourds ? Une génération d’appareils compacts et faciles d’utilisation offre un concentré de technologies. De quoi mettre en place des protocoles de soin haut de gamme qui offrent de vrais résultats.

La BROSSE MICRO MASSANTE, LE NETTOYAGE PLUS QUE PARFAIT

Le principe

Fonctionnant à piles ou à l’électricité, selon les modèles, cette brosse reprend à son compte le principe de la brosse manuelle utilisée pour un démaquillage en profondeur, avec toutefois des performances nettement supérieures. La brosse vibrante oscille à très haute vitesse, permettant ainsi aux poils de pénétrer dans chaque pore sans frotter ni gratter. Elle libère la peau des impuretés même les plus tenaces et décolle les cellules mortes superficielles de façon uniforme, ce qui est impossible à obtenir avec une brosse classique ou encore un gommage doté de micro-grains.

Le résultat immédiat est un nettoyage impeccable, capable d’éliminer les imperfections cutanées, et un épiderme affiné sans risque d’irritations, car les modèles professionnels disposent de plusieurs embouts à choisir en fonction du type de peau plus ou moins sensible à traiter. Ce micro-massage vibratoire s’effectue sans distendre les tissus et favorise par ailleurs la relance de la microcirculation sanguine. Une double action qui augmente de façon notable la pénétration des actifs hydratants, permettant ainsi de minimiser les rides et ridules. L’épiderme est regonflé à l’extérieur et, à l’intérieur, la jonction dermo-épidermique relance automatiquement son activité pour renouveler les cellules épidermiques.

Pour quel soin cabine ?

La brosse vibrante est l’outil qui va permettre de redonner ses lettres de noblesse au soin de base de
l’institut qu’est le nettoyage de peau. Il avait perdu de son attractivité ces dernières années du fait de la multiplication des produits à domicile censés faire le même travail qu’en institut. Bien utilisée en tenant compte des problématiques de chaque type de peau, la brosse a un effet nettoyant, purifiant et stimulant qui va bien au-delà du gommage et des formules nettoyantes classiques. Elle permet par ailleurs de booster l’action de tous les autres cosmétiques en cabine, à commencer par le masque, avec un résultat au bout d’une heure de soin bluffant sur l’éclat et la régularité du teint.

LE PEELING AUX ULTRASONS, L’EFFET PEAU NEUVE EN DOUCEUR

Le principe

Longtemps réservé au domaine de la médecine esthétique avec l’utilisation de formules chimiques
exfoliantes parfois irritantes et mal tolérées par les peaux fines et fragiles, le peeling prend aujourd’hui tout son sens en institut grâce à la technologie des ultrasons. La méthode d’exfoliation dermique par ultrasons assure d’excellents résultats, certes plus progressifs, mais sans les inconvénients des peelings dermatologiques (rougeurs, desquamation importante…). L’autre avantage et non le moindre, c’est qu’il peut être couplé sans risques avec d’autres techniques esthétiques. L’appareil en lui-même existe en version portable très compacte. Il comporte une spatule métallique animée d’un mouvement vibratoire produit par les ultrasons dont l’action mécanique permet de détacher de façon indolore les cellules mortes. On obtient également une légère augmentation de la température cutanée, ce qui favorise la pénétration des traitements cosmétiques.

Pour quel soin cabine ?

L’appareil de peeling aux ultrasons est un atout de taille dans plusieurs cas : dans le traitement des peaux grasses afin d’accélérer la disparition des comédons et des petites cicatrices superficielles provoquées par les imperfections. En soin régulier, il favorise le resserrement des pores et redonne un teint à la fois plus clair et plus lisse. C’est également le premier appareil à intégrer dans vos protocoles anti-âge grâce à son action stimulante à tous les niveaux : meilleure production cellulaire, meilleure irrigation cutanée, sans oublier la fonction ionophorèse (grâce au courant galvanique) souvent couplée aux ultrasons, qui assure la diffusion des actifs dans les couches profondes de la peau. L’utilisation conjointe des deux programmes décuple l’efficacité des cosmétiques en atténuant visiblement les rides et les ridules. Pour aller encore plus loin, vous pouvez associer le peeling aux ultrasons avec d’autres technologies anti-âges comme les LED ou le microneedling.

LE STYLET À VIBRATION, HAUTE FRÉQUENCE, L’ANTI-RIDES HAUTE PRÉCISION

Le principe

Comme son nom l’indique, il prend la forme d’un stylo très maniable qui réunit dans quelques grammes un concentré de technologies. Une haute fréquence de vibration active la circulation sanguine ainsi que la pénétration des actifs cosmétiques. Elle est associée à l’énergie des LED : la couleur rouge pour stimuler la production des fibres de collagène et d’élastine, la couleur bleue pour traiter les imperfections cutanées. Grâce à ce travail en simultané, en surface comme en profondeur, l’appareil agit sur les signes de vieillissement et en priorité sur les rides.

Pour quel soin cabine ?

Compte tenu de ses caractéristiques et de son format, le stylet est réservé au visage et donne une nouvelle dimension à vos soins anti-rides. Grâce à ce petit appareil, vous pouvez notamment construire des protocoles de soin intégrant une séquence qui va cibler les zones « à haut risque » comme le contour des yeux, des lèvres, les sillons naso-géniens et les rides inter-sourcilières, souvent traités trop superficiellement dans un soin du visage classique. Son embout est spécialement étudié pour suivre précisément le creux des rides et des ridules avec à la clé des résultats immédiatement visibles.

LE micro-aiguillage, LA REVITALISATION EN PROFONDEUR

Le principe

Pour ses concepteurs, ce petit rouleau doté de micro-aiguilles est une bonne alternative à des procédures plus invasives et notamment les lasers réservés à la médecine esthétique. Le principe en est simple : les micro-pointes ouvrent à la surface de la peau des dizaines de voies de passage aux principes actifs, qui peuvent ainsi pénétrer et agir au plus profond de la couche épidermique. Le passage du roller déclenche par ailleurs le processus de cicatrisation, une réaction naturelle à une agression extérieure, favorisant ainsi la production de collagène et d’élastine. Grâce à ces deux actions conjointes, il est possible de traiter de nombreux problèmes esthétiques : rides, relâchement, mais également les vergetures et les petites cicatrices.

Pour quel soin cabine ?

Le micro-aiguillage s’intègre parfaitement à toutes les stratégies anti-âges. Il est d’ailleurs recommandé de l’utiliser conjointement à la brosse nettoyante et à la spatule exfoliante aux ultrasons de façon à obtenir un effet lissant et liftant visible dès le premier soin. Mais ce n’est pas son seul terrain d’action. Grâce à ce petit
appareil, vous pourrez également proposer de nouveaux protocoles de soins comme le traitement des cicatrices laissées par l’acné, les irrégularités du teint dues à des taches pigmentaires et les vergetures. Il peut aussi intervenir dans les soins post-chirurgicaux afin d’accélérer la cicatrisation des tissus et d’en améliorer la tonicité.

LA CRYOTHÉRAPIE, LE LIFTING EN CABINE

Le principe

Les bienfaits du froid, connus depuis plusieurs siècles, ont été récemment remis en avant avec la mise au point de techniques médicales et esthétiques à visée rajeunissante et amincissante. Le froid produit la contraction, puis la dilatation des vaisseaux sanguins, assurant un drainage des toxines et autres déchets métaboliques. Il atténue également les gonflements et raffermit les tissus, avec une action anti-âge indéniable et d’autant plus importante que l’hyperhémie obtenue augmente la pénétration des actifs dans l’épiderme. Les appareils de cryothérapie sont équipés d’une sonde qui produit du froid ou projette un jet d’air froid sur la peau, associée à des formules cosmétiques contenant notamment de l’acide hyaluronique, un puissant hydratant qui potentialise l’effet lissant et tenseur du froid.

Pour quel soin cabine ?

Grâce à ce type d’appareil, vous pouvez revendiquer auprès de vos clientes la possibilité de réaliser des soins à effet lifting dont les résultats sont certes progressifs, mais également immédiatement visibles. En effet, dès la première séance, le froid resserre les pores, dégonfle le visage et tout particulièrement le contour des yeux. L’activation de la micro-circulation rend le teint plus éclatant tout en atténuant les cernes les plus marqués. Il sera donc possible de positionner ce soin par le froid, soit comme un «lifting express» à réaliser avant une soirée pour lisser les traits et améliorer la tenue du maquillage, soit en traitement de fond dermotenseur, dont l’objectif sera de redessiner les contours du visage en gommant double menton et poches sous les yeux, à raison de cinq à dix séances.

** Texte de Muriel Picard, tel que vu dans l’édition de mars-avril 2018 des Nouvelles Esthétiques Spa Canada **