Maquillage permanent:Questions & Réponses

Vous souhaitez vous lancer dans le maquillage permanent, mais vous vous posez de nombreuses questions : quelle formation ? Quel diplôme ? Quel investissement ? Quel matériel ? Quels pigments utiliser ? Nous avons posé quelques questions à Geneviève Breton, directrice et à Ileana Barba, formatrice pour l'Académie BG Beauté.


Ileana Barba, formatrice
Geneviève Breton directrice pour l’Académie BG Beauté

 

Est-ce qu’un diplôme en esthétique est nécessaire pour faire du maquillage permanent ?
IB. Non. Au Québec et en Ontario, il y a des centres de formation qui demandent un pré-requis en esthétique ou en soins infirmiers avant de pouvoir suivre le cours de maquillage permanent. En ce moment, étant donné que la loi ne l’oblige pas, il est possible pour les personnes ne possédant le diplôme de quand même suivre la formation.

Le maquillage permanent est une pratique qui nécessite autant de compétences artistiques qu’une maitrise approfondie de la peau, de la sécurité, stérilisation désinfection, anatomie et physiologie ,de la théorie des couleurs et mélanges. Informez-vous et magasinez bien votre centre de formation afin d’avoir en mains toutes les connaissances nécessaires pour être en mesure d’offrir un service professionnel et irréprochable.

Faut-il connaitre tous les techniques avant de se lancer ?
GB. Non. La formation de base en maquillage permanent inclue déjà les principales techniques pour différentes zones, soit les sourcils, les lèvres et les yeux. Par la suite, c’est possible pour le professionnel de se perfectionner à la carte et d’apprendre d’autres techniques afin de se spécialiser davantage avec des formations telles que les sourcils poudrés, l’intralash, le lipblush, la micropigmentation capillaire, les taches de rousseur, l’aréole mammaire, etc.

Il existe plusieurs techniques sur le marché. Pouvez-vous nous en donner quelques-unes ?
IB. OUI,  Il en existe plusieurs, autant au niveau cosmétique que médical.
Dermopigmentation cosmétique : Butterfly eyeliner, Candy lips, Lip Blush, Hybrid brows, Insta brows…
Dermopigmentation médicale : Aréole mammaire, cicatrices, vergetures, cachecernes, scalp capillaire…

Est-ce possible de pratiques le  maquillage permanent ainsi que  d’autres soins dans la même pièce ?
IB. OUI, par contre les professionnels se doivent à s’engager à respecter les règles en matière d’hygiène  et de sécurité.

Est-ce un investissement onéreux
(la formation, le matériel, etc.) ?
GB.OUI ET NON. Comme plusieurs autres soins dans le domaine esthétique, l’achat des appareils peut sembler élevé à première vue. Une prestation en maquillage permanent coûte en moyenne  600 $ pour le client. Le retour d’investissement est donc relativement assez rapide.

La formation en maquillage permanent n’a jamais été aussi accessible que maintenant, grâce à la facilité des échanges et des communications. Les perfectionnements peuvent être même faits avec facilité par vidéo-conférence, ce qui réduit les coûts reliés aux déplacements.

Après cinq jours de formation, est-il possible de se lancer ?
IB. OUI ET NON. Il va falloir suivre des formations complémentaires pour acquérir de nouvelles techniques et vous perfectionner. Les pigmentations faites durant la formation vous permettent déjà de gagner en assurance et en technique, mais cela n’est pas suffisant. Il faut continuer à vous entraîner après cette formation et pratiquer immédiatement. La pratique régulière est l’une des clés de votre réussite. C’est un travail manuel et il faut conserver le geste que vous avez acquis durant votre formation. Vous ne devez pas vous former aujourd’hui pour commencer à pratiquer seulement dans six mois. Donc, oui, après 5 jours, vous pouvez vous lancer, mais vous n’êtes pas encore prête pour faire toutes les techniques qui peuvent exister.

Comment fait-on pour fixer les prix de nos services ?
GB. 
Excellente question. Pour déterminer le prix de la prestation, il faut tout d’abord déterminer les prix de nos services ? GB. Excellente question. Pour déterminer le prix de la prestation, il faut tout d’abord déterminer votre taux horaire. Ensuite, il faut établir quels sont les coûts et les dépenses reliés à votre entreprise et à votre prestation. Le total vous donnera le coût minimum de votre prestation en maquillage permanent.

Prix suggéré
Profit horaire désiré =_____________
+
Coût par application =_____________
+
Autres dépenses de l’entreprise par heure =_______
=
Coût minimum de la prestation = de $ à $

Est-ce difficile de se faire assurer?
IB. NON. Les risques d’un maquillage permanent ne sont pas anodins ! Une bonne assurance est essentielle avant de penser offrir la prestation. Il faut prendre le temps de bien choisir son centre de
formation afin qu’il soit reconnu par les assureurs.

Vitiligo, cicatrices. La  dermopigmentation a-t-elle réponse à tout ?
IB.  NON. Vous devez oser refuser certaines prestations. Certains cas donneront des résultats loin d’être satisfaisants. Il y a certaines peaux que vous ne pouvez pas pigmenter, comme les cicatrices hypertrophiques par exemple. Il y a de nombreuses contre-indications à la dermopigmentation.
l’importance de faire remplir un questionnaire de santé avant d’accepter une prestation.

Quelles sont les contre-indications de la dermopigmentation ?
IB. OUI Il en a plusieurs, malheureusement le maquillage  permanent ne peut être recommandé à tout le monde. Vaut mieux éviter pour les personnes qui ont une ou plusieurs des conditions suivantes : femmes enceintes, 18 ans et moins, diabète, glaucome,  maladies de la peau, allergies au maquillage ou aux pigments, conditions sanguines transmissibles  (ex. : VIH ou hépatite), hémophilie, médicaments thyroïdiens, troubles de la guérison, anticoagulants, hypertension artérielle incontrôlée ou trouble de la valve mitrale.

Pour plus d’informations et pour joindre l’équipe de BG Académie
1.888.492.9984 poste 238
Facebook & Instagram  @academiebgbeaute
bgbeaute.com

Article publié dans l’édition Septembre- octobre 2020 NO.127