Pourquoi les ongles décollent-ils ?

Pourquoi les ongles décollent-ils ? Il s'agit d'une question qui revient fréquemment auprès des techniciennes ! Il y a plusieurs raisons pour un décollement prématuré des ongles, toutes techniques confondues. Que ce soit pour la résine et poudre, le gel, le polygel ou l'acrylique, plusieurs aspects doivent être considérés.

 

par Valérie Ducharme Artiste des ongles et fondatrice propriétaire de l’Académie Valérie Ducharme

La prévention du décollement, des fissures et des cassures
commence par l’enseignement primordial que vous
donnerez à vos clientes sur les soins à apporter à leur
manucure pendant les semaines suivant leur pose. Une
phrase importante à répéter à tous et à toutes demeure
la suivante :

« les ongles ne sont pas des outils, ce sont
des bijoux à entretenir ».

On le dit souvent, il vaut mieux prévenir que guérir.
Expliquer ce qu’il faut faire et ne pas faire avec les ongles
vous permettra, à long terme, de vous éviter bien des
justifications si un ou plusieurs problèmes surviennent
entre les rendez-vous. En responsabilisant vos clientes,
vous vous évitez de devenir la personne coupable de
tout ce qui est hors de votre contrôle.

Voici donc quelques points à surveiller lors de vos poses
afin de maximiser l’adhérence des prothèses sur vos
clientes.

LE FROID                                                                           

Un facteur pouvant mener au décollement, et cela vous
surprendra peut-être, est nos grands froids hivernaux.
En effet, il est important de mentionner à vos clientes de
porter des gants chauds et de conserver les ongles à la
même température que le reste du corps, et ce, en tout
temps. Il faut aussi souligner à tous et à toutes qu’ils
doivent maintenir les mains ainsi que les ongles bien      hydratés. Les huiles à cuticule et les crèmes hydratantes
sont des étapes qui permettent aux ongles de demeurer
plus souples et plus résistants aux chocs.

Il existe de fausses rumeurs voulant qu’hydrater les ongles
avec les huiles puisse encourager le décollement des
ongles. C’est pourtant complètement faux ! Un oeuf collera
facilement à une poêle de cuisson si cette dernière n’est
pas huilée ou graissée d’abord, de plus, en ajouter par
la suite ne fera pas de différence puisque le mal est déjà fait. Par contre, si, dès le départ le produit est bien
adhéré à l’ongle, les huiles et les crèmes ne pourront
causer le décollement.

Lors des grands froids, les produits et les prothèses appliqués sur les ongles ne rétrécissent pas. À l’inverse,
notre peau et nos ongles naturels ont tendance à se
contracter et tout cela peut occasionner un décollement
prématuré des prothèses. Voilà donc une bonne raison
de prendre quelques secondes pour bien hydrater et
emmitoufler les ongles et inciter vos clients à faire ainsi.
Pour en terminer avec le froid hivernal, sachez qu’il peut
également faire fissurer et craquer les produits. Imaginez
des plastiques laissés dehors à une température de -30°C.
Maintenant, imaginez qu’il y ait un impact. Que cet
impact soit léger ou énorme, des fissures et des cassures
vont survenir et ce même principe s’applique avec les
ongles.

Tout cela dit, ça soulage énormément l’esprit de savoir
qu’il y a plusieurs causes de décollement qui sont hors
de notre contrôle en tant que technicienne. Par contre,
lorsque vous en êtes à considérer ces dernières, c’est
parce que vous avez vraiment éliminé toutes les            possibilités du décollement à la source : vous.

LA PRÉPARATION DE L’ONGLE

La préparation de l’ongle naturel est indispensable et
elle doit être présente, rigoureuse et continue dans
votre routine. Enlever les résidus de cuticules séchés sur
la plaque de l’ongle naturel, avoir une surface d’ongle
impeccable et surtout éliminer les huiles naturelles et
substances grasses pendant toute la durée de la pose
est plus que nécessaire. Ces étapes impliquent d’éviter
de passer vos doigts sur la surface de la plaque de
l’ongle de vos clientes, de faire l’utilisation constante
de produits déshydrateurs ou d’équilibreurs de pH pour
encourager l’adhérence, et adopter une bonne routine
de grattage et de limage pour enlever les cuticules
séchés.

Il est fortement recommandé de ne pas mélanger les
marques de produits entre elles. Si vous avez un primer
à votre disposition, il agira comme un ruban adhésif
à double face. Lors de l’application d’un primer, il est
essentiel d’en mettre le moins possible sur l’applicateur
et de surveiller l’absorption et la dispersion de ce dernier.
Le but étant de couvrir la plaque de l’ongle sans entrer
en contact avec la peau afin d’éviter une réaction
allergique ou autres inconforts pouvant survenir. Suivez
bien les directives du fabricant.

LA PEAU   

Lors de l’étape suivante, l’application de vos produits
pour la construction de l’ongle, gardez en tête que vous
devez éviter d’entrer en contact avec la peau. Tout
comme me lors de l’application de vernis à ongles, les produits de construction peuvent être intrusifs lorsqu’ils entrent en contact avec la peau et ainsi vont créer un décollement Conservez une distance d’environ un demi
millimètre entre les produits et les rebords de la peau.
Encore une fois, je recommande fortement d’utiliser des
produits de la même marque, incluant les lampes, du
début à la fin de la pose d’ongles. Les différents temps
de réaction, les ingrédients et la chimie derrière une
gamme de produits sont faits pour agir ensemble et
maximiser le potentiel de ces derniers à l’avantage des
clientes.

LA FRÉQUENCE DES RENDEZ-VOUS   

 Un autre point très important; vos clientes doivent               absolument prendre leurs rendez-vous sur des périodes
régulières selon la repousse de leurs ongles. Puisque
vous créez un pont afin de protéger la zone de stress, ce
dernier se déplace avec la repousse et doit être rééquili
bré régulièrement afin d’éviter des décollements, des
fissures ou des cassures. Veillez à revoir une cliente plus
tôt que trop tard si vous ne connaissez pas encore bien
son temps de repousse.

Mon avant dernier point est pour vous rappeler que l’été,
les ongles poussent plus rapidement, par conséquent,
faites revenir vos clientes plus fréquemment. En guise
d’exemple, une cliente aux 4 semaines devrait revenir
aux 3 semaines pendant les temps chauds.

CONCLUSION

Pour terminer, je vous encourage fortement à ne jamais
cesser de suivre des formations continues, des perfectionnement et des conventions dans le domaine. Vos
habiletés n’ont pas de limite et les nouveautés sont
constantes. Le plus beau cadeau que vous pouvez vous
faire est de demeurer à la fine pointe de votre talent, en
tout temps ! De plus, vous serez plus alerte à identifier,
comprendre et solutionner les problématiques dès qu’ils
surviendront.

 

Des questions ?
Académie Valérie Ducharme
1699, rue Fleetwood, Laval, QC H7N 4B2
450.490.9030
Cell. : 514.691.0951
www.valerieducharme.com
Instagram : @vdnailart
Facebook : Valerie Ducharme Nails Artist

Article publié dans l’édition mai | juin 2019 | LNE 118  Nouvelles Esthétiques Spa Canada